La pose traditionnelle des lames de parquet

La pose à l'anglaise à coupe perdue est la pose traditionnelle par excellence...

Matériel
- Des petites cales
- Un marteau
- Un maillet en caoutchouc
- Un chasse clou
- Des clous sant tête

Commencez la pose des lames de parquet le long du mur, rainure côté mur, en intercalant entre le mur et chaque lame deux petites cales d'épaisseur régulière comprise entre 5 et 8 mm. Ces cales évitent le contact du bois avec les murs et constituent un jeu périphérique de dilatation.

Avec la technique de pose à l'anglaise à coupe perdue, les joints entre deux lames tombent de façon irrégulière et et les lames sont posées sans ordre particulier.

L'emboîtement des lames entre elles est l'opération la plus importante puisque c'est d'elle que dépend l'aspect final du parquet mais aussi sa facilité d'entretien. Des lames écartées laissent apparaître une rainure qui se remplit de salissures et qui est difficile à nettoyer. Il faut donc qu'elles soient parfaitement parallèles.

Pour emboîter une lame dans les lames déjà en place, il est souvent nécessaire de frapper, or il ne faut en aucun cas, endommager la lame. Utilisez un maillet en coutchouc ou un marteau de menuisier et une cale de bois. Tassez successivement dans les deux sens en rives et en bout.

Dès que la lame est tassée, clouez-la sur chaque lambourde en plantant une pointe en biais au-dessus de sa languette. On utilisera des clous sans tête ou " points à tête d'homme" de 50 mm ou 55 mm de longueur pour fixer des lames massives de 23 mm d'épaisseur. Chaque clou doit être chassé (enfoncé sous la surface du bois) à l'aide d'un chasse-clou afin de ne pas gêner le bon emboîtement des lames.

Astuce :
Pour effectuer la pose du parquet confortablement, placez-vous sur la partie de parquet déjà posée, dès que possible.


Important
Veillez à décaler les joints d'une rangée sur l'autre d'au moins 20 cm pour un bel aspect final.