Encoller le sol au mortier-colle

A l'intérieur, on pose généralement le carrelage avec du mortier-colle (ou du ciment-colle). Le sol à carreler doit être plan et prêt à être revêtu. Une chape surfacée ou un ancien carrelage sont aptes à recevoir un carrelage collé pourvu qu'elle soit bien nettoyée au préalable...

Matériel
- Une auge
- Une truelle
- Une spatule crantée adaptée à la taille des carreaux

Le mortier-colle est une poudre à gâcher avec de l'eau. En respectant les dosages et le mode de préparation indiqués par le fabricant sur l'emballage, vous obtiendrez un mélange de la bonne consistance.

La quantité de mortier-colle nécessaire, l'épaisseur de la couche de pose et la largeur des sillons sont déterminés par le format des carreaux à poser. Jusqu'à un format de 15 x 15 cm la couche de mortier-colle peut être étalée avec une spatule crantée de 9 mm, ce qui représente une quantité d'environ 3 à 5 kg de mortier-colle au mètre carré. Pour les formats supérieurs, on utilisera une spatule crantée triangulaire ou ronde de 15 mm ou plus qui peut déposer jusqu'à 8 kg de mortier-colle au mètre carré.

Préparez le mortier-colle en une pâte homogène et consistante. Etalez ensuite le mortier-colle sur une surface d'environ 1 m² afin de pouvoir poser le carrelage sans encombre. Réalisez enfin de petits sillons dans l'épaisseur de mortier-colle afin d'assurer un bon ancrage des carreaux.

Astuce :
Certains mortiers-colles sont destinés à la pose de carrelage en intérieur ou en extérieur. Ils résistent bien à l'humidité, et conviennent parfaitement à toutes les pièces y compris aux pièces qui sont lavées à grande eau.