Les raccords pour cuivre

La jonction des tubes en cuivre est réalisée par soudure ou en utilisant des raccords mécaniques.

Les raccords par collets battus
Les raccords par collets battus sont réalisés à l'aide d'un raccord mâle, d'un écrou constituant la jonction et d'un joint placé entre les deux collets. Ils sont simples, durables et facilment démontables. Par contre, il est nécessaire de chauffer le cuivre afin de le recuire.

Les raccords bicônes
Les raccords bicônes se composent d'une bague bicônique appelée également olive, une rondelle de section triangulaire écrasée entre deux pièces filetées. Ces raccords conviennent pour la tuyauterie en cuivre ainsi que certains plastiques. Ils présentent l'avantage de pouvoir être réutilisés à condition de rmplacer le bicône par un neuf. Ils sont assez chers et ne sont pas très esthétiques. De plus, ils sont sensibles à l'acidité de l'eau.

Les raccords à rondelles
Les raccords à rondelles fonctionnent sur le même pricipe que les raccords bicônes. Les bagues de section sont simplement remplacées ici par des rondelles.

Les raccords instantanés
Les raccords instantanés sont un moyen simple et rapide pour assembler les tubes de cuivre. Ils ne nécessitent ni soudure, ni outil spécifique. Ils sont assez chers et pas très esthétiques.

Les raccords soudés par capillarité
Comme leur nom l'indique, les raccords soudés nécessitent une soudure. Ce sont les raccords les moins chers du marché. Bien montés, ils sont parfaitement étanches, solides et donnent un aspect net et épuré à votre tuyauterie. En revanche ils ne sont pas réutilisables et sont un peu plus difficiles à mettre en place.