Les différents matériaux de fabrication des canalisations d'évacuation

La fonte
La fonte a très logtemps été utilisée pour sa stabilité, son inertie ainsi que pour ses qualités acoustiques, et ce malgré sa sensibilité aux chocs. Elle est utilisée pour la fabrication des chutes et les nombreuses pièces de raccord, coudes, etc..., qui permettent tous les branchements. autrefois les joints étaient réalisés en chanvre goudronné forcé dans l'espace entre le tube et la collerette puis comblé avec de l'étain ou encore du ciment. Aujourd'hui les joints se font le plus souvent en coutchouc.

Le grès
Le grès est encore utilisé, mais se fait de plus en plus rare.

L'amiante ciment
L'amiante est désormais formellement interdite. Elle a néanmoins connu ses heures de gloire avant l'arrivée de l'ère du plastique. Les tuyeaux moulés sont facilement reconnaissables au vernis qui en recouvre l'intérieur.

Le PVC
Le PVC ( chlorure de polyvinyle) est de couleur grise. Il est désormais employé pour tous les réseaux d'évacuation, eaux pluiviales, ménagères ou vannes. Il présent cependant un bon nombre de défauts: mauvaise tenue à la chaleur, coefficient de dilatation élevé, mauvaise absorbtion acoustique. Mais tous ses défauts sont largements compensés par sa légerté, sa facilité d'installation, sa résistance parfaite à la corrosion et son entrtien nul. Les accessoires permettant tous les types de raccordements et tracés existent eux-aussi en PVC.

Le polyéthylène
Le polyéthylène permet la réalisation de canalisations semi-rigides de couleur noire. On l'utilise pour l'adduction d'eau et le raccordement à l'évacuation des appareils ménagers. Le polyéthylène présente une excellente tenue aux acides et aux températures élevées. Il présente aussi un inconvénient: il n'est utilisable qu'avec des raccords moulés non collables, c'est à dire que l'étanchéité n'est assuré que par le serrage.