Les parpaigns en béton

Les parpaings en béton sont les blocs de construction les plus utilisés. C'est le matériau le plus économique. Une construction en parpaings nécessite une très bonne isolation intérieure.

Pour maçonner des parois verticales, les blocs creux alvéolaires sont les plus utilisés. Ils comportent un renfoncement à chaque extrémité qui permet de remplir l'espace entre deux parpaings avec du mortier pour assurer la solidité.

Des blocs de béton comportant une extrémité droite sont également disponibles pour les fins de rangées qui doivent rester saillantes.

Des parpaings d'angle complètement percés et d'autres, moulés en forme d'auge, permettent de réaliser des chaînages verticaux ou horizontaux armés, pour ceinturer la construction.

Il existe aussi des parpaings en béton allégé, qui réduisent sensiblement la main d'oeuvre.

Enfin, des blocs de béton isolants comportent au centre ou sur une face un doublage en polystyrène, en polyuréthane ou en fibre. Ces parpaings spéciaux permettent de cumuler, en une seule opération, l'élévation des murs et l'isolation thermique, voire acoustique pour certains. Ce type de bloc de béton est onéreux.