Monter une cloison en panneaux alvéolaires

Une cloison alvéolaire est un panneau préfabriqué constitué de deux plaques de plâtre collées et solidarisées sur un réseau en nid d'abeille fait de carton.

Matériel
- Une scie égoïne
- Une perceuse
- Un marteau
- Un tournevis ou une visseuse
- Un fil à plomb
- Des panneaux alvéolaires
- Des rails
- Ds semelles
- Des clavettes
- De la colle spécifique

Les huisseries
Les huisseries doivent être posées au fur et à mesure de l'avancement du montage de la cloison alvéolaire. La liaison avec les panneaux alvéolaires est assurée par trois clavettes logées verticalement dans l'âme de la cloison et une clavette basse sur la semelle. La fixation se fait par vissage côté huisserie. Pour les huisseries métalliques, prévoyez le pré-perçage du pied de l'huisserie pour la fixation dans la clavette basse.

L'imposte
Une clavette disposée de chaque coté de l'imposte ( emplacement entre l'huisserie et le plafond), verticalement ou horizontalement, assure sa liaison au panneau adjacent. Pour des hauteurs d'imposte comprise entre 50 cm et 1,20 m, utilisez deux clavettes réparties sur la hauteur de chaque coté, au-dessus utilisé trois clavettes.
Pour une huisserie bois, fixez un rail sur la traverse haute.

Passage des câbles électriques
La partie centrale de chaque panneau alvéolaire présente un vide technique pour faciliter le passage des canalisations. Les câbles électriques doivent être passés au fur et à mesure que le chantier avance, que l'alimentation soit faite par le plancher ou par le plafond.

Mise en place des panneaux alvéolaires
Tracez l'emplacement de la cloison sur le sol, sans oublier de repérer la place de la porte.
Fixez une semelle tous les 60 cm avec et vissez fermement au sol à l'aide de vis adaptées à la nature du sol. Reportez ensuite votre tracé de la loison au plafond. Contrôlez la verticalité avec le fil à plomb. Fixez maintenant le rail du plafond puis. Le mur d'appui vertical servira de pont de départ:Sur le mur d'appui vertical, fixez un rail d'une longueur d'un tiers de la hauteur de la cloison puis, placez une clavette de guidage sur la semelle, en angle avec le mur d'appui.

Ajustez si nécessaire le premier panneau alvéolaire à la longueur souhaitée et à la hauteur du mur. Pensez à retirer 5mm par rapport à la hauteur du mur. Dégarnissez le panneau pour dégager les alvéoles au niveau du plafond, du mur d'appui et de la clavette de guidage pour que les rails assurer un bon encastrement des rails.
Posez à présent le premier panneau alvéolaire en commençant par le haut, puis placez-le sur la semelle et poussez-le contre le mur d'appui. Terminez en le fixant sur les rails et les clavettes.

Placez des clavettes de jonction et fixez-les sur le panneau que vous venez de poser en les laissant dépasser de moitié puis encastrez votre deuxième panneau. Fixez-le au plafond et au sol de manière identique que pour le premier. Les panneaux alvéolaires suivants se posent de façon identique.

Pour la pose du dernier panneau, laissez une ouverture correspondant à la largeur d'un panneau.
Introduisez les clavettes entièrement dans le panneau alvéolaire. Faites un trait de scie sur un des parements de la cloison à l'emplacement des clavettes. Dégarnissez ensuite l'emplacement des clavettes dans les panneaux de part et d'autre de l'ouverture laissé. Encastrez le panneau manquant dans la place réservée à cet effet. Chassez les clavettes vers les panneaux de pert et d'autre sur la moitié de leur longueur, à l'aide d'une grande pointe en coulissant dans les traits de scie. Terminez en vissant les clavettes au travers de l'une des plaques. Pour une bonne fnition, rebouchez les trous à l'aide d'une colle spécifique.

Important
Si vous montez une cloison en panneaux alvéolaires dans une pièce humide, protégez au préalable les pieds des cloisons avec un profilé en plastique placé sous la semelle. Ce profilé sera ensuite dissimulé par la pose des plinthes.