Tracer les fondations d'un mur ou d'un muret

Avant de commencer les fondations, il est primordial de s'assurer que le terrain est ferme et bien drainé, qu'il ne contient ni canalisations, ni racines d'arbres. Repérez l'emprise au sol du mur et de ses fondations au moyen de cordeaux à tracer.

Matériel
- Planches de section 27 x 50 mm
- Un martreau et des clous
- Une masse
- Cordeaux
- Piquets
- Une équerre de maçon
- Un niveau à bulle
- Une bombe de peinture

Réalisez les portiques dans trois morceaux de planches de 27 x 50 mm de section. Taillez en pointe une extrémité de deux d'entre eux et réunissez-les en clouant le troisième sur leur autre extrémité. Enfoncez un portique à chaque extrémité du site, à 45 cm environ de la zone à creuser, en veillant à les placer à la même hauteur.

Pour matérialiser la largeur du mur, enfoncez deux petites pointes sur le chant de la traverse de chaque portique. Deux dentes, matérialisent la largeur de la fondatioautres pointes, piquées de part et d'autre des précédents.

Tendez des cordeaux entre les pointes marquant la largeur des fondations et maintenez-les tendus par des piquets plantés dans le sol. Si le mur doit comporter un retour à angle droit, plantez deux autres portiques perpendiculaires aux premiers. Au moyen d'une équerre de maçon, vérifiez que les deux lignes de cordeaux forment bien un angle droit.

Calez le niveau à bulle contre le cordeau pour repérer le bord de la fondation au sol. Tracez cette ligne, soit avec un cordeau retenu par de petits piquets, soit avec une bombe de peinture, ou encore avec une rangée de petits piquets. Vous pouvez alors déposer les cordeaux tendus entre les portiques, afin qu'ils ne vous gênent pas pour creuser la tranchée des fondations du mur.