Isolation sous toit en rénovation

De : Marc 21/04/2010 10:23

Bonjour,

je fais isoler mes combles, maison ancienne avec tout ce que ça implique de solives tordues, etc. Il s'agit d'un toit ardoises en bon état.
Auparavant, j'avais fait poser des chatières d'aération, en prévision de l'isolation.

Le plaquiste est en train de faire tout ça: après avoir installé suspentes et rails, il pose 100mm de laine de verre entre les solives dans le sens vertical (sans papier kraft), puis il croise avec 160mm de laine de verre (avec papier kraft en face intérieure) dans le sens horizontal sous les solives. Soit au total 260mm avec un R théorique de 6,5

J'ai trois questions par rapport à sa pratique:
1- il me semble ne pas laisser bcp de place sous les ardoises pour une lame d'air: juste l'épaisseur des liteaux. Bon ok, ça va se tasser un peu avec le temps, mais là je me demande si ça suffit, les chatières me semblent à moitié colmatées avec cette technique.
2- il m'assure que comme les couches sont croisées, pas besoin de scotcher hermétiquement la face papier kraft. J'ai toujours lu que c'était important de rendre le tout hermétique. Est-ce vrai en monocouche uniquement?
3- le papier kraft va-t-il jouer un rôle de pare-vapeur? J'en doute un peu (sachant qu'ensuite, on met du BA13 standart sur les rails).

Merci pour vos conseils... si je peux me permettre, ça urge un peu car il avance vite, il va passer au placage dans un jour ou deux... glups!

Merci encore d'avance
Marc

Répondre à la question

De : Marc 21/04/2010 10:41

Je corrige mon vocabulaire: je parlais de chevrons, et non pas de solives (je ne suis pas spécialiste :))


Répondre à la question Votre réponse * Pseudo * Adresse email * (ne sera pas visible) Code anti-spam * (taper les 2 chiffres représentant les minutes : 10:27)