Votre installation est-elle sûre ?

L'électricité est une énergie qui peut être mortelle, la sécurité est donc une priorité. Il est nécessaire de contrôler l'installation et de la remettre régulièrement aux normes.

Les installations vétustes doivent impérativement être refaites. Les risques de surcharge des circuits mal ou insuffisamment protégés sont d'autant plus grands que l'équipement en électroménager et en chauffage électrique s'est beaucoup accrue depuis la dernière modernisation de l'installation.

L'absence de conducteur de protection sur toutes les prises est aussi le signe évident d'un manque de sécurité.

Les contrôles fondeamentaux

Le tableau de répartition
Il porte un disjoncteur principal et différents coupe-circuit. Sont à proscrire:
- les coupe-circuit à tabatière et à broches en porcelaine
- les disjoncteurs principaux non différentiels.

Les baguettes, fils et appareils
Inspectez d'abord les moulures, les fils, les interrupteurs et les boîtes de dérivation. Sont impérativement à remplacer:
- Les fils à enveloppe isolante en tissu, en caoutchouc ou en plastique craquelé.
- Les interrupteurs et les prises en porcelaine ou à capot métallique
- Les liaisons entre les dérivations par épissures.

La prise de terre
Tout tableau de répartition doit offrir la possibilité d'un raccordement général à la terre( conducteur de protection). Si le tableau n'en possède pas, il faut impérativement créer une terre conforme à la réglementation.

Les pièces humides
Dans les pièces humides ( salle de bais), les risques sont accrues, d'où une réglementation précise. Assurez-vous:
- Qu'il n'y a pas de prise ou interrupteur dans la zone 1.
- Que les appareils électriques tolérés bénéficient de la double isolation contre les chutes ou projections d'eau.