Comment arrive le courant électrique ?

L'alimentation en courant électrique les locaux domestiques est assuré en France par EDF sous une tension de 220-230 V, sous une puissance de 3 à 18 kW et unampérage de 15 à 90 A selon le besoin de l'abonné.

Le réseau basse tension d'EDF achemine un courant électrique alteratif triphasé par quatre cables: trois fils de phase et un fil de neutre. Entre deux fils de phase, il y a une tension de 380 V, entre un fil de phase et un fil de neutre, une tension de 220 V.

Pour concrétiser la notion de phase et de neutre, prenons une analogie hydraulique. Supposons que les quatre cables soient des tuyeaux transportant de l'eau, et qu'un circuit soit établi à partir de l'arrivée de courant dans la maison de manière à ce que les trois phases amènent l'eau et que le neutre se charge de l'évacuation. Si l'on branche un tuyeau sur une phase et un autre sur le neutre, on établit alors un point d'utilisation où l'on peut tirer de l'eau et l'évacuer. Bien que le phénomène électrique ne soit pas d'un fonctionnement tout à fait aussi simple, c'est en gros ce qu'il se produit lorsqu'EDF distribue le courant à un de ses abonnés. Elle branche un fil sur un des cables de phase et un autre fil sur le cable de neutre: ces deux fils sont ensuite conduits vers le tableau de répartition, à partir duquel vous disposez du courant électrique.

Le branchement monophasé
Le branchement monophasé présente plusieurs avantages pour l'usager:
- Une installation plus simple
- Une absence de contrainte d'équilibrage des phases

Le branchement triphasé s'impose néanmoins quand l'usager veut utiliser des appareils avec un moteur triphasé ou s'il y a impossibilité technique au niveau du réseau.