L'apport personnel

En règle générale, les banques ou autres organismes financiers ne financeront pas la totalité de votre projet d'achat ou de construction. En effet, sauf cas particulier, elles ne prendront pas en charge la partie correspondant aux frais d'acquisition. On évalue en moyenne ces frais à 10% du montant total. Cette somme devra donc être financée sur vos fonds propres.

Plus votre apport personnel sera important, plus vos mensualités de remboursement de prêt seront réduites. Il en va donc de votre intérêt que cet apport personnel soit non négligeable.

Cependant, il peut ne pas être trop avantageux de consacrer la totalité de vos économies à votre projet, surtout en période de taux bas. Ceci est d'autant plus vrai si votre épargne est rémunérée de manière correcte. De plus, il est conseillé de conserver un minimum d'épargne disponible, dite "de précaution" pour pouvoir affronter les imprévus.

L'apport personnel peut être notamment constituée de la manière suivante:

- Des liquidités disponibles à tout instant,
- L'épargne amassée durant plusieurs années sur un PEL et ou un CEL,
- Des fonds provenant de l'intéressement ou de la participation de votre activité salariée,
- La vente d'un bien
- une aide familiale, un hériatage, une donation...

Important
Les prêts aidés à 0% ou à faible taux d'intérêt sont souvent présentés comme faisant partie de l'apport personnel. Cependant, ils devront bien évidemment être remboursés comme n'importe quel autre prêt et, bien que bénéficiant d'une fiscalité avantageuse, leurs mensualités viennent s'ajouter à celles des autres prêts contractés.