Chauffage au bois

Le bois a toujours été l'énergie de prédilection. Au fil des siècles, sa suprématie en tant que combustible de chauffe s'est estompée, bien que la consommation annuelle s'élèvent encore à des millions de stères. Le stockage, l'entretien des appareils et l'évacuation des cendres et des fumées peuvent poser certains problèmes pour les habitants d ela ville. On retrouve surtout ce type de chauffage à la campagne.

Le pouvoir calorifique du bois dépend de son taux d'humidité et de l'essence utilisé. Les feuillus durs sont ceux qui dégagent le plus de chaleur (charme, hêtre, chêne, frêne et accacia en autres). Viennent ensuite les deuillus tendres (bouleau, tilleul, peuplier et les conifères.

Il est conseillé d'acheter son bois entre 6 mois et un an à l'avance. Pour obtenir un bois bien sec (20% d'humidité) il est préférable de le couper hors-sève (en hiver), de le couper à la longueur souhaitée puis de le refendre. Son stockage devra s'effectuer sous un abri ventilé.